mercredi 27 juillet 2011

DEUXCENTSEIZE


****



 Depuis quelques mois ses jambes ne passent plus sous la table quand elle s'assoit sur sa chaise haute. Elle grandit trop vite. On s'est dit qu'on achèterait bien un banc pour les mettre dessus avec son frère, même si lui est encore bien petit. Mais un banc, ça ne se trouve pas comme ça. Surtout que n'importe quel banc n'irait pas forcément...
Il faudrait aussi qu'on change de voiture. Un banc pour la cuisine, une nouvelle voiture, un nouveau siège pour le petit qui grandit ; encore petit mais il grandit quand même. Ces dépenses, imaginaires, nécessaires, me font tourner la tête. Et les vacances qui s'éternisent, le temps qui s'en mêle ; la grisaille allonge les jours plus sûrement que le soleil...
Pour rire, on fait les acrobates sur le vieux canapé en cuir du salon. C'est un canapé bas, très bas, dont on ne se relève pas. Allongé en travers, sur le dos, j'en attrape un par les jambes et lui fait faire un looping au dessus de moi jusqu'à ce que mes bras le rattrapent par les fesses, la tête en bas, dans ses éclats de rire et les hurlements muets d'angoisse de sa mère... 
Mais même pour ça ils commencent à être trop grands...

****
B.O.S.T. :
Dessins :
  1. Toulouse
  2. Toulouse
  3. Toulouse
  4. Toulouse

****

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer